Inspirée de l’épisode biblique de la lutte de Jacob avec l’ange, Le Fil rouge est une création dans laquelle la danse se conjugue avec la musique, le handicap se lie avec l’absence de handicap, le présent se tricote avec le passé parcourant les frontières invisibles entre le déni et l’acceptation de soi. Le Fil Rouge est aussi un espace de dialogue et d'échanges entre la Chine et la France.

 

La chorégraphie a un vocabulaire contemporain, la force des polarités, les rencontres entre danseurs sont comme des chocs de particules, des précipités. Cette approche abstraite de la danse est contrebalancée par une recherche constante et généreuse du mouvement, explorant un langage où l'émotion et la fluidité a sa place.

 

Cette création est un espace de rencontre du même, de l'autre, un espace aussi où la différence -  à soi et à d'autres - devient l'amorce vive du mouvement.

 

Liu Yan, célèbre danseuse, blessée et marquée par une chute lors des dernières répétitions des Jeux Olympiques, inspire cette pièce à Kilina Crémona, chorégraphe devenue sourde du jour au lendemain.

 

 

La musique est interprétée par Les Percussions de Treffort, des musiciens du Shanghai Percussion Ensemble, le percussionniste Thierry Miroglio, et dirigée par le musicien compositeur Alain Goudard. Le son semble côtoyer l’infiniment petit dans de grands espaces acoustiques ; la musique naît de la danse, des corps en mouvement, elle est en mouvement comme l’est l’homme.

 

 

 

 

Distribution

 

Chorégraphie : Kilina Cremona - Les Ateliers Desmaé

 

Composition et Direction musicale : Alain Goudard - Résonance Contemporaine

 

Danseurs : Liu Yan, Sophie Jégou , Xiaofeng Mou

 

Les Percussions de Treffort : Asmaa Aloui, Jean-Pierre Barbosa, Dominique Bataillard, Jean-Claude Chaduc, Matthieu Convert, Romain Joguet.

 

Shanghai Percussion Ensemble : LI Chengying et CHEN Xi

 

Soliste invité : Thierry Miroglio

 

Création vidéo / regie : Renaud Dupré

Régie générale : Laurent Cuzin